PetitChou, que fais-tu de tes journées

Publié le 12 Décembre 2013

PetitChou, que fais-tu de tes journées

Depuis qu'elle a fait sa rentrée à la crèche fin septembre, PetitChou a fait énormément de progrès en motricité. (bon ça tient aussi à son âge c'est sûr) Comme si avoir un espace de vie dédié aux enfants et quelques camarades qui cavalent autour d'elle, l'avaient motivée à partir à l'aventure.

D'une position assise, bien pratique pour jouer, machouiller feuilleter un bouquin, ma fille s'est mise au quatre-pattes (enfin au trois-pattes pour être précise, avec toujours une jambe semi-pliée sous les fesses, mais chacun sa technique hein) puis à la position debout, histoire d'avoir le plaisir d'escalader canapés, tables, chaises, parc et compagnie.

Et sa dernière trouvaille : grimper sur l'escalier de la mezzanine dans la salle de vie de la crèche pour essayer d'accéder au Graal, j'ai nommé la piscine à balles. S'y étant apparemment éclatée une ou deux fois, les auxiliaires de puériculture me disent que PetitChou en a fait une fixette et essaye d'y grimper dès qu'elle le peut. Enfin quand elle n'essaye pas d'aller squatter la section des moyens (et son toboggan).

Il faut dire qu'avec 12h de sommeil / nuit et 2 siestes / jour, PetitChou a de l'énergie à revendre le reste de la journée.

Je suis rassurée de la voir crapahuter un peu partout, car les premières semaines, ma fille restait beaucoup dans l'observation, sans pleurer certes, mais sans aller vers les autres enfants non plus, ni en participant aux séances de lecture proposées par l'équipe.

Comme toute maman, je souhaite le mieux pour ma fille, et j'ai envie qu'elle se sente assez à l'aise dans ses chaussettes (puisqu'elle n'a pas de baskets) pour s'épanouir au contact des autres enfants.

Alors aujourd'hui, je suis ravie quand on me dit qu'elle a passé une bonne journée, qu'elle n'a pas arrêté de papoter avec sa copine L., qu'elle a voulu chiper le goûter de V., qu'elle a fait des sourires à C. et qu'elle fait un câlin à M. avant de partir.

C'est un sentiment étrange de laisser son enfant faire sa vie, découvrir de nouvelles choses sans en être le témoin privilégié. Je donnerai d'ailleurs beaucoup pour être une petite souris et l'observer faire sa vie, sans nous, et savoir ce qu'elle fait de ses journées...

Pas vous ?

Source image : CasalSports

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Journal

Commenter cet article

cha 12/12/2013 17:52

oh la la et nous qui travaillons avec vos enfants on donnerais beaucoup pour que certains parents viennent faire la petite souris... et se rendent compte du comportement de leur enfant...