Terribeultwo à pas de loup

Publié le 12 Juin 2014

Terribeultwo à pas de loup

Le voilà, il s'approche, il hésite, il arrive... Qui ça ? Le terrible two ou, en français dans le texte, la fameuse phase d'opposition de nos minions qui débute souvent entre 18 mois et 2 ans.

C'est assez paradoxal comme période car, alors qu'elle commence à parler, à interagir de plus en plus avec son entourage, à profiter de ses copines à la crèche (qu'elle nomme désormais spontanément), à nous faire des bisous, à enflammer le dancefloor à la moindre note de musique, ce PetitChou débordant de vie semble avoir un peu de mal à gérer sa frustration.

Alors bien sûr, c'est normal. Elle n'arrive pas encore à intégrer toutes les limites et interdits, ni à exprimer toutes ses émotions.

Seulement depuis quelques jours, elle nous indique son impatience, son mécontentement ou sa frustration en se tapant la tête par terre ou contre les barreaux de son lit. Et vu comme nous réagissons au quart de tour dans ces cas-là, je crains que nous rentrions dans un cercle vicieux.

Des copines bien avisées m'ont conseillé, soit de sortir de la pièce lors de ces crises, histoire de feindre l'indifférence en comptant sur le penchant non-masochiste de PetitChou (irait-elle jusqu'à se faire TRES mal ?), soit de choisir une peluche (la pauvre) qui serait destinée à être un défouloir à colères.

Ces méthodes peuvent-elles marcher sur PetitChou ? Réponse à la prochaine crise. Et si vous avez d'autres conseils, je suis évidemment preneuse...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Maternité

Commenter cet article

cha 13/06/2014 15:08

"bienvenue " dans cette periode...
ici, on essaye de desamorcer, de discuter et quand elle piquait des grosses crises (on en a moins maintenant) onisolait et on s'en allait comme tu as dit
bon courage!

Margarida 13/06/2014 08:40

Malheureusement je n'ai pas d'autres remèdes à te donner. Ma petite princesse a à peine 13 mois et j'ai l'impression qu'elle commence déjà à s'affirmer ! Je pense que j'opterai plutôt pour la solution peluche, la laisser se donner des coups toute seule dans sa chambre... mmm, comment dire, je ne me vois pas trop le faire. Mais c'est vrai, il faut être forts quand on devient parents.
To be continued :-)