Quid des traditions de Noël?

Publié le 22 Décembre 2014

Quid des traditions de Noël?

Voilà, nous sommes à J-3 du réveillon (pour lequel je suis en charge de la farce du chapon, et non du dindon de la farce, ouf !) et mon esprit est complètement occupé par les derniers préparatifs, les derniers cadeaux à fignoler (et à bien planquer). "Petit Papa Noël" tourne en boucle dans ma tête (merci PetitChou, cela dit ça change d'Une souris verte). Et du coup, je me pose des questions sur les traditions familiales que nous souhaitons voir perdurer voire créer, maintenant que PetitChou est en âge de comprendre ce qui se passe.

C'est d'ailleurs un grand bonheur de voir des étincelles dans ses yeux quand elle aperçoit les illuminations dans la rue ou que l'on allume le sapin.

Quand j'étais petite fille, nous passions alternativement les fêtes chez mes grands-parents paternels ou dans la famille de ma maman. Les deux familles étant séparées géographiquement de près de 1000 km, il n'y avait pas à tergiverser et nous passions donc réveillon ET jour de Noël au même endroit. Je garde donc en mémoire les dîners de réveillon à guetter par la fenêtre l'apparition d'un traîneau dans le ciel, l'excitation au moment du coucher et le réveil (très matinal) le jour J, avec ma sœur (et mes cousins, un an sur deux, donc), pour vérifier que Papa Noël n'avait pas oublié nos souliers.

S'en suivaient des heures à jouer en pyjama, tous ensemble, sur le tapis du salon, réchauffés par un chocolat chaud et le feu de cheminée.

Je garde une grande nostalgie des fêtes de Noël de mon enfance, notamment du sapin majestueux qui trônait dans l'entrée chez mes cousins (il me paraissait vraiment géant du haut de mon mètre et des poussières). Je me souviens des grands qui se mettaient sur leur 31, des robes en laine qui grattaient un peu et des babies Startrike, parfaitement cirées pour l'occasion.

Avec les années, ces fêtes ont perdu leur côté magique, mais pour être remplacées par la joie de se retrouver en famille, de partager un bon repas, d'échanger des souvenirs, de s'en créer de nouveaux, d'être (trop) gâtés et de se coucher repus.

Depuis que je suis en couple, Noël s'est finalement vu "multiplié" pour profiter de la famille et de la belle-famille et il n'était pas rare que nous festoyions jusqu'à 4 fois entre mi-décembre et mi-janvier, le temps de voir tout le monde.

Sans parler de l'impact de ces fêtes à répétition sur la balance (surtout quand tu enchaînes direct avec les galettes des rois, ahem), l'esprit de Noël s'était, par la force des choses, un peu dilué.

Sauf que depuis que PetitChou est entrée dans nos vies, j'ai vraiment envie de faire revivre les traditions de mon enfance, réunir toute la famille sous le même toit, donner vie à la légende du Père Noël, prier pour qu'il y ait quelques flocons, se lever tôt le 25 décembre et voir, dans les yeux de ma fille, une étincelle particulière devant les cadeaux amoncelés sous le sapin.

Et cette année, ce petit miracle va se réaliser puisque mon papa nous a tous conviés chez lui pour les fêtes de Noël. Mes parents, ma sœur et mon beau-frère, ma belle famille, tous réunis autour de PetitChou et de la future cacahuète, j'avoue que je ne l'aurais pas cru il y a quelques années. Quelle joie de voir que les petits-enfants parviennent à ressouder notre famille.

Quelles sont les traditions de Noël chez vous? Vous me racontez?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Image : Images de Noël

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Maternité

Commenter cet article