Etre enceinte et faire du sport

Publié le 2 Février 2015

Etre enceinte et faire du sport

Ceux qui me côtoient tous les jours le savent bien, je ne suis pas une grande sportive. Je crois que je ne serai jamais capable de chausser mes runnings (que je n'ai d'ailleurs pas) pour aller courir une heure tous les dimanches matins. Je ne suis pas vraiment fana des lignes d'eau à la piscine municipale (parce que je ne vais pas très vite et pas très droit... du coup je me fais doubler, voire rentrer dedans et je râle...).

Mais j'ai bien assimilé les messages de prévention du type "Manger, bouger" et j'essaye quand même de trouver des activités physiques à faire régulièrement pour garder la forme.

L'année dernière, ainsi qu'au tout début de ma grossesse, j'avais trouvé une routine qui me convenait bien : une session d'aquabike + un cours de danse hebdomadaires. La combinaison des deux m'apportait un mélange de cardio, de renforcement musculaire, d'assouplissement, mais aussi (et surtout) de plaisir. Car honnêtement, si faire du sport ne sert pas à produire les fameuses endorphines, cela s'apparente un peu à de la torture, non?

Etre enceinte et faire du sport
Etre enceinte et faire du sport

Bref ! Après les vacances de la Toussaint, j'ai eu un gros coup de mou, beaucoup de douleurs ligamentaires (et j'avoue un peu la flemme) et je n'y suis pas retournée.

Entamant désormais mon sixième mois de grossesse, je suis pleinement consciente que garder la forme jusqu'à l'arrivée de bébé est primordial, à la fois pour garder de la tonicité musculaire et soulager les méfaits de la prise de poids sur mes lombaires et mes articulations, et pour mettre mon corps dans de bonnes conditions pour accoucher.

Pour cela, je dois notamment commencer dans quelques semaines mes séances de préparation à l'accouchement, pour lesquelles j'ai convenu avec ma sage-femme d'un mix entre séances de yoga, de sophrologie et d'exercices en piscine.

Mais pourquoi attendre ? Finalement, je peux tout à fait pratiquer quelques exercices toute seule à la maison. Je me suis ainsi rabattue sur les conseils de Lucile Woodward, coach sportif, dédiés aux femmes enceintes. Lucile, je l'avais découverte dans la minute forme de l'émission Les Maternelles il y a quelques mois, et je l'avais trouvée plutôt sympathique (même si son microbidou et ses fesses galbées à 39 SA laissent un peu rêveur... mais après tout, chacun son métier hein !). J'ai donc trouvé sur youtube toute une série de séances de fitness et de yoga prénatal adaptées à chaque mois de la grossesse.

Etre enceinte et faire du sport

Il s'agit de séances qui durent entre 15 et 20 minutes en moyenne, que l'on peut faire chez soi avec un équipement minimum (genre un ballon et des haltères - mais les bouteilles d'eau fonctionnent aussi) et qui, je trouve, permettent de continuer à se bouger un peu (surtout quand, comme moi, et peut-être comme vous, on ne décolle pas beaucoup du bureau et de l'ordinateur au quotidien).

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous continué à pratiquer un sport lors de votre grossesse? Dites-moi tout.

Je vous embrasse.

PS1 : Evidemment, si vous avez des doutes sur votre état physique, consultez votre sage-femme ou votre gynéco avant de pratiquer ces exercices. Je ne voudrai pas être responsable de contractions intempestives hein :)

PS2 : Je peux aussi ajouter à ma liste d'activités, une petite séance de step quotidienne avec mes 3 étages à monter

Sources images : Amis sportifs // Instagram @LesPetitsNantais // Facebook Street Jazz Nantes // Instagram @LucileWoodward

Instagram
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Maternité

Commenter cet article