Anatomie du manque

Publié le 6 Août 2013

Anatomie du manque

5 jours.

5 petits (ou grands?) jours éloignée de toi. Et autant d'heures à me demander si cette nouvelle dent est enfin sortie, si tu as terminé tes biberons, si les 3 maudites piqûres d'insectes ont disparu de ton visage de poupon, ou si tu ne fais pas trop tourner ta mamie en bourrique...

5 jours, pendant lesquels il me faut me replonger dans mes dossiers, alors que quelques grains de sable me glissent encore entre les orteils, alors que les rues sont désertes, alors que le calendrier invite plus au farniente qu'à la reprise du travail...

5 jours, à profiter malgré tout des minutes de sommeil grappillées le matin puisque le marathon bib-couche-habillage-nounou n'est pas au programme.

Mais aussi 5 soirées pour se retrouver en tête-à-tête, en amoureux, presque comme avant. 5 envies de prendre l'air, de sortir sans faire l'inventaire mental du sac à langer, de se retrouver à une table en terrasse, de recommander un verre sans se soucier de l'heure, de se faire une toile au dernier moment, de "voyager léger", l'esprit sautillant de spontanéité.

5 jours à te savoir à quelques kilomètres mais si loin pourtant. Une première absence aussi longue, mais qui nous promet les plus belles des retrouvailles. Bonne semaine mon PetitChou.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Journal

Commenter cet article