Publié le 14 Octobre 2013

Flashback

Septembre 1984, j'ai deux ans et demi, je viens de faire ma première rentrée scolaire.

Là, c'est le jardin de mes parents, dans la maison où j'ai grandi. J'aime le côté vintage de la robe à smocks et à col rond. Une vraie petite fille modèle.

Je reconnais la balançoire derrière, et je me souviens que l'un des sièges était cassé et que ça abîmait les derrières de nos pantalons (sans compter que ça faisait un peu mal aux fesses aussi) mais malgré tout, elle en aura vu défiler des enfants, cette balançoire.

J'aime aussi l'invité surprise dans le couffin posé sur la table. Au début, j'ai cru que c'était ma petite sœur mais en 1984, elle avait déjà un an, cela m'étonnerait donc franchement qu'elle ait encore pu y tenir...

Et surtout, j'adore le trotteur en plastique, rouge, jaune et bleu, qui attend patiemment, dans le grenier de Mamithé, que PetitChou soit assez grande pour grimper dessus.

Un lundi parmi tant d'autres, un lundi pour bloguer, toujours inspiré par la belle Zaza, dans les starting-blocks à l'approche de la naissance du Mistouflon. Plein de jolies pensées pour toi ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Journal

Publié le 13 Octobre 2013

Velouté carottes-coco-cumin pour bien démarrer la semaine

Velouté carottes-coco-cumin pour bien démarrer la semaine

La vie en rose (la nuit aussi)

La vie en rose (la nuit aussi)

Quand je ne blogge pas je mange du chocolat

Quand je ne blogge pas je mange du chocolat

Le soleil se fait un peu timide pour notre escapade en amoureux...

Le soleil se fait un peu timide pour notre escapade en amoureux...

Bon bah j'ai oublié mes tongs pour aller au spa...

Bon bah j'ai oublié mes tongs pour aller au spa...

Voilà ma semaine en mots et en Instagram pour Madame Parle.

Instagram
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Instamatic

Publié le 10 Octobre 2013

Paris Paris

Paris. Ce n'est pas ma ville natale (c'est celle de mon papa cela dit), je n'y ai pas grandi. Mais j'y ai vécu plein de jolis instants, de cafés en concerts, d'expos en balades, de quais de Seine en butte Montmartre, de pavés en dame d'acier.

Je l'ai découverte enfant, j'y suis revenue étudiante, le temps d'escapades improvisées, j'y ai visité plein de copains, j'y ai tranquillement pris mes marques. Alors quand il a fallu décider ce que j'allais faire diplôme en poche, partir à l'assaut de la capitale me semblait presque évident.

Je m'y suis plu. Beaucoup. J'ai aimé le ronron perpétuel de la grande ville, la possibilité de tout faire à n'importe quelle heure, d'économiser le Club Med gym en escaladant mes 6 étages, de découvrir le dimanche une nouvelle adresse où bruncher...

J'ai surtout adoré la vie de village de mon quartier. Aller bosser à pieds, en remontant la rue des Martyrs, en achetant quelques clémentines chez le primeur du coin de la rue. Lécher la vitrine du dépôt-vente de la rue d'au-dessus. Retrouver les copines à Gaîté, rue Montorgueil ou à la Butte aux Cailles.

Mais sauf, exception, comme les plus parisiens d'entre vous l'auront peut-être remarqué, je demeurais avant tout une demoiselle de la Rive Droite.

Alors ce weekend, pour cette première virée parisienne en famille, j'ai adoré (re)découvrir le Jardin des Plantes, la Grande Mosquée de Paris, le parc Georges Brassens, le marché de Convention... Comme l'impression d'être une touriste perdue dans une ville inconnue, avec les "chères à mon cœur" comme guides touristiques. Grisant.

Merci les filles, et à très vite puisqu'on remet ça juste entre nous dans 2 semaines... #teamcolocs only !

Source image : Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Journal

Publié le 9 Octobre 2013

Mercredi, parole aux enfants #6
Mercredi, parole aux enfants #6

Et oui c'est mercredi, et comme chaque semaine, je suis ravie de vous retrouver pour partager, avec vous, un joli mot d'enfant.

Cette semaine, c'est le gigot de ma copine le Chamo, une petite blondinette de deux ans et des poussières qui se prend au jeu.

C'est même en chanson que je vous propose de suivre leurs aventures et celles d'un petit escargot.

Vous la connaissez la chanson du petit escargot, non? Alors imaginons, Maman commence les phrases et le gigot les termine. Ça donne :

-petit escar...GOT
-porte ... SUR SON DOS
- sa maisONNETTEEEEE
-aussitôt QU'IL PLEUT
-il est TOUT MOUILLE...

Et oui, plus mouillé qu'heureux le pauvre petit escargot. On ne peut pas tellement en vouloir au gigot car, comme le disaient les grands philosophes Charly et Lulu, le feu ça brûle, et l'eau ça mouille. Des sages je vous dis...

PS 1 : Continuez de m'envoyer les petits mots de vos marmots... Pour les partager, envoyez-moi un message pour les prochains mercredis à bullabebeblog(at)gmail.com. Je compte sur vous.

PS 2 : Merci à vous pour vos votes sur le concours des blogs de parents de Famili. La sélection continue, alors si le ♥ vous en dit, vous pouvez aller voter pour moi en cliquant ici ou sur le macaron en haut à droite (vous pouvez même voter une fois par jour). Merci :-)

Source image : Monde des Petits

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Trucalire