Dompter la bouclette...

Publié le 27 Septembre 2013

Dompter la bouclette...

...dans mon cas, ça tient d'un mélange d'obstination et de miracle. Certes, je n'ai pas le cheveu crépu, la matière est plutôt souple mais du coup, dès que je dors sur ma tignasse, le matin c'est la catastrophe, des demi-boucles, un aspect foin et quelques frisottis pour agrémenter le tout.

Alors, souvent (trop souvent vous dira Loulou), parce que j'ai la flemme je suis pressée, j'empoigne un élastique, je me fais une queue de cheval rapidos et je m'auto-déclare coiffée pour la journée.

Et j'admire toutes celles qui pavanent avec le cheveu soyeux, la mèche ordonnée, le brushing impeccable. Qu'est-ce qu'elles ont que je n'ai pas ? De la volonté ? De la technique ? Des produits adaptés ?

Un peu de tout je pense. Alors, chaque semaine, je me dis que je vais faire un effort. Et avec quelques produits un peu chouchous, je commence à m'en sortir, un peu ! (disons que je tiens facile une journée complète avec les bouclettes au vent, un exploit !).

Parmi mes trouvailles capillaires il y a le masque expert réparation Franck Provost qui nourrit les pointes et fait les cheveux tout doux, le sérum anti-frisottis de L'Oréal que j'applique à la fin du brushing les jours où j'ai dégainé le Babyliss, et enfin, ma dernière acquisition (qui m'a coûté un demi-rein parce que j'ai cédé aux arguments de ma coiffeuse), le soin Oléo-Curl de Kérastase, qui a la bonne idée d'être sans rinçage et de bien dompter la bouclette. Pour l'instant j'en suis assez satisfaite.

Et en exclu pour vous, la tignasse Bullabébé en version baguette versus bouclette !

Dompter la bouclette...

PS : Si vous vous rappelez, je vous disais ici que j'envisageais le lissage brésilien pour résoudre le problème capillaire énoncé ci-dessus. Bon, après en avoir discuté avec ma coiffeuse (et là je n'ai PAS cédé), vu le budget, j'ai décidé que je préférais plutôt partir en vacances chaque année que d'avoir un brushing impeccable. Voilà.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Jolie Mum

Commenter cet article