Se réconcilier avec soi-même

Publié le 27 Juin 2013

Se réconcilier avec soi-même

La grossesse est une aventure, un voyage qui nous fait nous dépasser dans tous les sens du termes, que ce soit au niveau psychologique, émotionnel et... vestimentaire.

Il m'est d'ailleurs arrivé de me demander, à la fin du troisième trimestre (oui parce que j'ai eu un 3ème trimestre complet puisque j'ai accouché 2 jours après le terme) si j'allais finir de gonfler un jour... J'enrageais de ne même plus rentrer dans mon jean de grossesse. Mais pourtant quand je revois les photos de cette époque, je me trouve plutôt jolie, avec mes formes (plus que) girondes. Ce n'est pas un mythe, porter la vie a comme un pouvoir magique et te donne une aura particulière...

C'est après que ça se corse, bien sûr ! Moi qui m'étais crèmée matin et soir pendant des mois, à guetter l'apparition de la moindre craquelure sur mon ventre, me voilà qui sort du bloc opératoire avec une cicatrice de 14 cm, un maillot pour le moins "excentrique" (les sages-femmes n'étant pas esthéticiennes) et un ventre finalement tout craqué après cette ultime aventure. Deux jours plus tard, quand je peux enfin me lever pour aller à la salle de bain, c'est le choc, le corps que j'aperçois dans le miroir, cet espèce de mélange de Pamela Anderson (pour la poitrine version montée de lait) et de Monsieur Bidochon (pour la peau du ventre qui pendouille) ça ne peut pas être moi ! Si ?

Bon aujourd'hui, ça va un peu mieux. J'ai repris le sport, béni le dieu Mustela pour sa crème 9 mois vergetures action intensive, et remis ma garde-robe pré-bébé. Il me reste quelques kilos bien arrimés sur les hanches (je me dis que c'est plus confortable pour PetitChou) auxquels je commence à m'attaquer puisque l'allaitement de ma fille arrive à sa fin, mais globalement, je crois que je m'assume un peu plus.

Peut-être qu'un jour j'arriverai à être totalement réconciliée avec moi-même, avec ce corps si précieux qui m'a offert une si jolie petite fille. Je lui accorde encore un peu d'indulgence puisque j'espère d'ailleurs qu'il remettra ça dans quelques années.

En attendant, je vous invite à découvrir A Beautiful Body Project, car ce n'est pas souvent que l'on met en scène le corps de femmes (im)parfaites, fières des traces que Dame Nature a gravées sur leur peau.

Rendez-vous sur Hellocoton !

EDIT : Cet article a fait la Une Famille d'Hellocoton le 28/06/2013 #émue

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Journal, #Maternité

Commenter cet article

cha 27/06/2013 21:28

oh la la moi je n'ai meme pas fait le dernier trimestre en entier, j'ai explose les scores au niveau kilos pour sortir... un petit asticot et je ne rentrais plus non plus dans mes jean de grossesse à la fin...
je me sens egalement bidochon mais c'est encore plus ridicule quand j'essaye de rentrer un peu mon ventre au sortir de la douche (quand je me croise devant le miroir) parce que je me rends compte que j'ai pas du tout d'influence sur lui en ce moment...
heureusement que c'est l'été c'est plus facile de s’habiller sans se démoraliser...

AnneSoA 28/06/2013 09:39

Tu as bien le temps de te remettre ma belle. Tu viens de mettre au monde un beau ptit gars (que j'ai hâte de rencontrer), l'important c'est de profiter pour l'instant !!! et de dormir aussi... @ très vite. bizzz

LaMamanDe 27/06/2013 20:16

Merci pour cette belle découverte. En effet, les jours et semaines qui suivent l'accouchement sont assez traumatisants. Je n'ai pas trouvé d'équivalent au terme "défigurer" pour le corps, mais c'est cette sensation que j'ai ressenti. Les choses reviennent heureusement dans l'ordre avec le temps et on finit par accepter ces traces laissées par le plus cadeau qu'on nous ait fait.

AnneSoA 28/06/2013 09:38

Et quand le regard de l'Homme continue de se faire amoureux et plein de désir, ça aide un peu aussi :-)