Il ne faut jamais désespérer

Publié le 18 Juin 2013

Il ne faut jamais désespérer

Il y a 3 semaines, soit une semaine avant de reprendre le boulot, j'ai reçu le courrier "coup de massue" avec le petit tampon de la Direction de la Petite Enfance de la mairie de ma ville, celui qui devait m'informer de la décision de la commission d'attribution des places en crèche pour la rentrée de septembre. Verdict : pas de place pour nous, car PetitChou ne rentre pas dans les critères d'âge / de catégorie socio-professionnelle (euhhh elle n'a que 6 mois je vous rappelle, sa profession pour l'instant c'est bébé) etc.

Les larmes aux yeux, je remercie alors mes beaux-parents d'assurer la garde de ma fille pour l'instant et je renouvelle quand même mon inscription sur les listes d'attente ! Ce que je fais tous les trois mois depuis septembre dernier. Loulou et moi nous résignons alors à chercher une assistante maternelle pour la rentrée. Non pas que nous ayons une dent contre les assistantes maternelles, mais notre choix se porte avant tout vers la crèche (en terme d'organisation, de sociabilisation pour notre fille, d'encadrement et de projet éducatif et de coût bien évidemment).

C'était un peu la douche froide. Surtout quand ta meilleure copine (la blonde, la femme du blond de Gad Elmaleh) t'annonce qu'elle a reçu le tant attendu courrier d'acceptation lors de sa première demande alors que son bébé est encore au chaud dans son ventre... Je l'adore ma copine, mais je m'étais alors transformée en Caliméro (c'est trop z'injuste).

Et puis, vendredi soir, comme sorti de nulle part, un coup de fil pour nous annoncer que, suite à des désistements, nous avons finalement une place pour notre fille. Youpi, Hourra, Danse de la victoire, Love sur le monde...

Comme quoi, il ne faut jamais désespérer.

Source image : Nantes Développement

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par AnneSoA

Publié dans #Journal, #Maternité

Commenter cet article

microsoft outlook problem 01/04/2014 14:38

Nice read. Thanks for the share. It is often difficult to find nurseries for children these days. Either there won’t be any more space for your child or they will ask for some huge donations. And this often leads to confusion, if both the parents are working.